05 mai 2022

La MRC d’Antoine-Labelle soutient financièrement 12 projets dans le cadre du Programme d’aide financière à la restauration patrimoniale

La MRC d’Antoine-Labelle soutient financièrement 12 projets dans le cadre du Programme d’aide financière à la restauration patrimoniale


Mont-Laurier, le 5 mai 2022 – Suivant son premier appel de projets dans le cadre de son Programme d’aide financière à la restauration patrimoniale, s’étant déroulé à l’automne 2021, la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) soutient financièrement 12 projets de restauration et de préservation patrimoniale, totalisant une aide financière de près de 1,8 M$.

Ayant pour objectif d’augmenter le nombre d’interventions par le milieu municipal en faveur de la préservation du patrimoine immobilier de propriétés privées, cet appel de projets invitait les propriétaires d’immeubles patrimoniaux admissibles à faire une demande d’aide financière, afin de restaurer et préserver leur immeuble par des travaux, des études ou des services-conseils.

Les propriétaires admissibles et intéressés avaient jusqu’en janvier 2022 pour déposer leur dossier. Au terme de l’appel de projets, les dossiers reçus ont été étudiés conjointement par l’agente de développement en patrimoine immobilier et la firme SARP, spécialisée en architecture patrimoniale, pour ensuite être évalués par le comité régional du patrimoine. Ce sont donc 12 projets qui ont été soutenus.

Projets des propriétaires privés – Volet 1A
• Banque d’Hochelaga (maintenant Proxim), Mont-Laurier – 245 087,70 $ pour de la maçonnerie et l’ornementation
• Hôtel Isaïe-Godmer (maintenant Maison Lyse-Beauchamp), Ferme-Neuve – 220 405 $ pour la réfection de la toiture et de la maçonnerie
• Cathédrale, Mont-Laurier – 158 111,40 $ pour de la maçonnerie
• Premier bureau de poste (maintenant Mayer Millaire CPA), Mont-Laurier – 136 510,80 $ pour de la maçonnerie
• Maison Alix, Mont-Laurier – 45 271,41 $ pour la toiture en bardeau de cèdre
• Maison Morissette, Rivière-Rouge – 17 694 $ pour une clôture et une barrière d’entrée

Projets de propriétaires municipaux – Volet 1B
• Ancienne Abbaye des moniales bénédictines (maintenant hôtel de ville), Mont-Laurier – 513 300 $ pour la restauration des divers éléments d’origine, notamment des fenêtres et une galerie
• Édifice Émile-Lauzon (MRC d’Antoine-Labelle), Mont-Laurier – 378 282 $ pour une inspection patrimoniale et des travaux de restauration
• Ancienne école de Fatima (maintenant hôtel de ville), Lac-du-Cerf – 51 000 $ pour la réfection de la galerie et le parement extérieur
• Église Saint-Philippe-Apôtre, Chute-Saint-Philippe – 3 780 $ pour un carnet de santé
• Gare (MRC d’Antoine-Labelle), Mont-Laurier – 5 940 $ pour un carnet de santé
• MRC d’Antoine-Labelle – 11 772 $ pour des services-conseils en architecture

Programme d’aide financière à la restauration patrimoniale
Alors que la MRCAL est engagée à maintenir son dynamisme au sein de son organisation et de son territoire, le conseil de la MRCAL n’a pas hésité à déposer une demande dès l’ouverture du Programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier (PSMMPI) du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC), en mars 2020. Ambitieuse et innovatrice, l’organisation a été l’une des premières à signer son entente avec le MCC le 4 novembre 2020, et ce, dans les deux volets du programme. Elle a d’ailleurs obtenu l’une des plus importantes enveloppes financières, soit 3 175 000$, visant les propriétaires à préserver ou restaurer le patrimoine immobilier. Il était évident pour le conseil de déployer les deux volets du programme en soutien à la fois aux municipalités et aux citoyens, afin d’instaurer ce nouveau créneau à la MRCAL, de développer ses compétences et son expertise et de favoriser le développement du territoire.

Suivant la signature de son entente avec le MCC afin de déployer le PSMMPI sur son territoire, la MRCAL a pu procéder à l’embauche de l’agente de développement en patrimoine immobilier et à la mise sur pied de son Programme d’aide à la restauration immobilière. Ce programme concerne le volet 1A de l’entente, soit les immeubles de propriété privée.

Ce programme encourage les projets de restauration et de préservation du patrimoine immobilier présent sur son territoire et cherche à aider les propriétaires d’immeubles ayant une valeur patrimoniale, identifiés par une protection selon la Loi sur le patrimoine culturel ou encore par une identification dans l’inventaire du patrimoine culturel et une protection selon la Loi de l’aménagement et l’urbanisme, en comblant les
surcoûts que les interventions de préservation et de restauration patrimoniale peuvent apporter.

Retour aux nouvelles
Municipalité de Ferme-Neuve - Logo officiel